Par Sylvia Harkins

Il y a une cinquantaine d’années, le gouvernement fédéral a créé les Area Agencies on Aging (AAA) pour aider les adultes de 60 ans et plus à vivre de manière indépendante et avec dignité dans leur maison et leur communauté. Dans le Maine, il y a cinq Agencies on Aging qui desservent différentes parties de l’État. L’un des principaux services qu’elles fournissent est le partage d’informations et de ressources qui aident les personnes âgées du Maine à mener une vie plus saine et plus active. Les spécialistes des ressources de la Southern Maine Agency on Aging ont raconté trois histoires sur la façon dont ils ont pu aider leurs clients.

Aide alimentaire après une perte d’emploi

Après avoir perdu l’un de ses emplois, une cliente avait des difficultés financières et, en raison des prix élevés des produits alimentaires, pouvait à peine se permettre d’acheter de la nourriture. Un spécialiste des ressources a rempli une liste de contrôle des avantages sociaux et a découvert que la cliente était admissible au programme d’aide nutritionnelle supplémentaire (anciennement les coupons alimentaires) ainsi qu’à d’autres programmes. Le spécialiste des ressources a rempli une demande de services et l’a envoyée par la poste au nom du client.

Payer le loyer, économiser pour déménager ou réparer la voiture ?

Un spécialiste des ressources a travaillé avec un client à la recherche d’un logement. L’immeuble dans lequel il vivait avec deux colocataires a été vendu, et le nouveau propriétaire ne les a pas informés de la forte augmentation du loyer. Le client essayait d’économiser de l’argent en prévision d’un déménagement et des frais de réparation de sa voiture. Le spécialiste des ressources a aidé le client à remplir des demandes de logement et l’a mis en contact avec les services juridiques pour les personnes âgées afin d’obtenir des conseils juridiques sur ses droits en tant que locataire. Le spécialiste des ressources a également mis le client en contact avec une organisation appelée Bridges of Hope, qui l’a aidé à payer les réparations de sa voiture, lui permettant ainsi d’économiser de l’argent en vue de son déménagement.

Le statut d’immigrant peut avoir une incidence sur l’admissibilité aux services, mais pas toujours Une cliente qui avait obtenu une carte verte par mariage est devenue veuve récemment. Son mari américain avait des enfants adultes d’un précédent mariage. La cliente craignait de perdre sa carte verte après le décès de son mari et ne savait pas comment protéger ses propres biens des enfants adultes de ce dernier.   

Après avoir écouté son histoire, le spécialiste des ressources a mis la cliente en contact avec d’autres organisations locales, comme les services juridiques pour les personnes âgées et le projet de défense juridique, qui l’ont aidée à remplir les documents nécessaires à la prolongation de sa carte verte. Elle a également pu travailler avec un avocat bénévole lorsque les enfants adultes ont entrepris des démarches juridiques pour exclure la cliente de toute prise de décision concernant son mari. Qu’il s’agisse de l’empêcher d’être l’exécuteur de la procuration ou de l’éloigner de leur maison, les enfants adultes ont adopté des tactiques pour l’intimider. La cliente ne connaissait pas ses droits et, en raison des différences culturelles, n’osait pas s’exprimer ou poser des questions.  Après avoir travaillé avec l’avocat, la cliente a obtenu sa part équitable de l’IRA de son défunt mari. Un spécialiste des ressources l’a aidée à remplir ses demandes de sécurité sociale en tant que veuve et de logement subventionné.    

La vie présente des défis différents pour chacun d’entre nous. Un spécialiste des ressources de l’agence locale pour les personnes âgées écoutera votre histoire et fera de son mieux pour trouver des solutions ou des réponses à votre situation unique. Appelez le 1-877-353-3771 et suivez les instructions pour sélectionner votre comté et être mis en relation avec une agence locale pour les personnes âgées. Un interprète vous sera fourni gratuitement.