En tant que locataire, vous avez le droit de vivre dans des espaces sûrs et dans des conditions saines. Vous avez droit à un préavis suffisant avant d’être expulsé, et vous ne pouvez pas être expulsé à moins d’être appelé à paraître en justice et qu’un juge émette une ordonnance vous obligeant à quitter la propriété.

Maine Equal Justice (MEJ) et Pine Tree Legal Assistance (PTLA) offrent une représentation juridique aux locataires à faible revenu, y compris les immigrants. Lorsque vous avez un problème avec votre propriétaire et que vous avez besoin d’aide, vous devez d’abord appeler PTLA. S’ils vous disent que vous n’êtes pas éligible pour leurs services, alors vous devez contacter Maine Equal Justice. Si vous recevez une lettre de votre propriétaire, ou si votre propriétaire vous dit que vous pourriez être mis à la porte, demandez une aide juridique. Vous ne devez pas quitter votre domicile sans connaître vos options et vos droits, et ne pensez pas qu’il n’y a rien faire pour vous défendre, ou qu’il n’y a personne pour vous aider.

En fait, les avocats de Maine Equal Justice et de Pine Tree ont gagné plusieurs affaires juridiques dans des tribunaux d’expulsion pour des Mainers qui ne sont pas citoyens. Récemment, un avocat de Maine Equal Justice a rencontré un locataire – qui est aussi un demandeur d’asile – au palais de justice de Portland. Le locataire a demandé de l’aide parce que son propriétaire lui reprochait de devoir plus de 1 000 dollars de loyer, alors qu’il pensait avoir tout payé et avoir des reçus. Notre avocat a parlé à l’avocat du propriétaire et a découvert que le locataire avait en fait manqué un mois de loyer lorsqu’il avait été licencié. Nous avons aidé le locataire à faire une demande d’aide au loyer d’urgence (ERA) pour payer le loyer dû, et le propriétaire a accepté de retarder l’expulsion.

Pour expulser un locataire, le propriétaire doit suivre certaines règles. L’aide d’un avocat au tribunal d’expulsion est très précieuse : nous pouvons nous assurer que votre propriétaire a suivi les règles, vous obtenir un interprète, parler à votre propriétaire ou à son avocat et vous représenter devant le juge. Des études ont montré que les locataires qui ont un avocat lors d’une expulsion ont beaucoup plus de chances de garder leur logement.

La loi du Maine exige également que les propriétaires veillent à ce que votre appartement soit sûr, exempt d’infestations d’insectes et chaud en hiver. Si votre propriétaire n’a pas respecté ces obligations, un avocat peut vous aider à obtenir de lui qu’il effectue les réparations nécessaires.

Des clients et des organisations communautaires partenaires nous ont dit que certaines communautés d’immigrants craignent que le fait d’aller au tribunal pour se défendre contre une expulsion ou de demander à votre propriétaire de réparer les problèmes de votre appartement nuise à votre processus de demande d’aide à l’immigration. Cela n’est pas vrai. Votre propriétaire ne peut pas vous harceler ou vous discriminer en raison de votre nationalité, de votre race, de votre origine ethnique et de bien d’autres choses encore.

 Pour plus d’aide, vous pouvez appeler la PTLA pendant ses heures d’ouverture. Vous pouvez trouver les heures d’ouverture de votre bureau PTLA local en consultant ce site Web :  www.ptla.org/contact-us.    

Si vous avez des questions, vous pouvez également contacter le service juridique de Maine Equal Justice au (207) 888-9788 ou remplir un formulaire sur notre site Web à l’adresse:  maineequaljustice.org/contact-us/  

Vous devez contacter l’Immigrant Legal Advocacy Project (ILAP) si vous avez besoin d’aide pour vos questions d’immigration (pas pour des questions concernant votre logement). Pour l’instant, l’ILAP n’accepte que les cas d’urgence. Vous pouvez leur écrire un courriel dans votre langue à [email protected] Ils vous répondront dans les trois jours ouvrables. Pour plus d’informations, consultez leur site Web à l’adresse suivante : ilapmaine.org/get-legal-help.