La culture joue un rôle clé dans les manières avec lesquelles nous vivons et communiquons avec les autres, par conséquent la compréhension de notre propre culture ainsi que de celle des autres aide à combler les écarts et à faciliter les efforts dans le travail et l’interaction positive ensemble.
On trouve une différence culturelle visible entre nos nouveaux Mainers venant d’Afrique et les gens de l’état du Maine dans la façon dont nous nous habillons. Les Africains qui sont venus s’installer aux Etats-Unis expriment leur surprise quand ils voient comment les gens du Maine sont très décontractés dans leur habillement. Lorsqu’ils arrivent à des rencontres ou occasions spéciales, la différence de style est souvent très apparente. Les Africains sont d’habitude bien habillés et les Américains sont habillés d’une manière plus informelle. Ces derniers privilégient le confort alors que les Africains préfèrent accorder plus d’importance au style. Reconnaître que cette différence existe peut aider chacun à être plus à l’aise ensemble. Il ne s’agit pas de bonne ou mauvaise approche: elles sont juste le produit de leurs cultures.
Quand les Africains se préparent pour une rencontre sociale, ils réfléchissent à l’avance à ce qu’ils vont porter et ils font particulièrement attention aux détails d’accoutrement. Il faut que les chaussettes, par exemple, aillent bien avec les chaussures. Pendant un mariage, ou une autre occasion de cérémonie, les personnes se regardent avec admiration et échangent des compliments sur leurs vêtements respectifs. Il est très commun d’entendre les gens réagir librement sur le style d’autres invités, la marque de leurs vêtements, ainsi que les prix. C’est aussi vrai aux Etats-Unis, cependant pas avec autant de liberté.
En Afrique, les gens jugent toujours les vêtements des autres. Parfois ils peuvent même traverser la rue et parler à une personne qu’ils ne connaissent pas s’ils remarquent une belle chemise ou une paire de chaussures et demander à la personne où elle les a achetées. Vous entendrez des gens qui ont peu de moyens financiers faire référence aux meilleurs marques de vêtements comme Giorgio Armani, Versace, Ralph-Lauren, Dolce & Gabbana et Gucci par exemple.
Dans certains pays comme la République Démocratique du Congo et le Congo Brazzaville, il existe un groupe de personnes qui s’appellent Sapeurs ou la SAP (Société des Ambianceurs et des Personnes élégantes), ce qui signifie “Society of Ambiance-Makers and Elegant People”. L’origine de ce groupe remonte à la période coloniale lorsque les gens locaux voulaient montrer à l’empire français qu’ils étaient aussi civilisés. Le mouvement Sapeur existe encore aujourd’hui et il a beaucoup influencé la valeur que les Africains mettent sur l’habillement. En fait, pour certaines personnes, être bien habillé a plus d’importance que n’importe quoi d’autre. S’il fallait faire un choix entre bien manger ou bien s’habiller, certaines personnes préféreraient sauter quelques repas/ se priver de manger et acheter et porter des vêtements chers à la place.
Les Africains choisissent souvent la mode italienne et, ici dans le Maine, ils regrettent de ne pouvoir trouver des magasins où ils peuvent acheter des chaussures ou des vêtements italiens. Il n’est pas facile de trouver des vêtements africains non plus. Ce manque d’accès explique pourquoi les Africains arrêtent souvent de porter leurs vêtements traditionnels. L’autre raison est que ne voyant plus les autres porter les dessins colorés et les styles africains, ils abandonnent alors ces styles afin de mieux s’intégrer à la culture locale.