L’humeur était festive et la nourriture délicieuse lors de la grande ouverture du camion restaurant de cuisine Bantou somalienne “de la ferme à la table” à Lewiston le 29 septembre. Il y avait beaucoup à manger et à boire, ainsi qu’une cérémonie d’inauguration, des mots de remerciement et des prières données par l’Imam Haji Mayow Haji.

Le premier du genre dans le pays, le camion restaurant a servi de de la nourriture cuisinée principalement avec des ingrédients cultivés dans trois fermes coopératives Bantou somaliennes, – Isuken Co-op’s Farm, New Roots Cooperative Farm, et Liberation Farm. Les six associés et co-propriétaires d’Isuken, Isnino Ibrahim, Ghali Farrah, Isaack Gawo, Sarura Deqow, Habiba Hussein, et Malyun Negeye sont responsables de l’agriculture, de la cuisine, du service, du transport et des taches commerciales. Au menu on peut trouver des sambusas- une exquise pâtisserie frite et farcie de l’Afrique de l’Est- des soupes, des ragoûts, des salades, du pain injera- un pain plat au levain traditionnel- et du thé somalien. Il y a quatre variétés de sambusa: au poisson, au poulet, au boeuf, aux légumes et vegan.

‘Isuken’ signifie “Unité” en Bantou somalien, et les copropriétaires de la coopérative espèrent qu’en plus de devenir une entreprise commerciale prospère, Isuken jouera un rôle important dans l’union des communautés et les cultures du Maine. Mohamed Dekow, de l’Institut de Développement Coopératif, et qui a soutenu la formation et le développement du commerce détenu par les ouvriers, remarque que l’intérêt porté à la nourriture est universel. “Les clients nous posent plein de questions sur notre cuisine- comment nous faisons la pâte, comment nous formons les sambusas- et ce genre de conversation permet de construire des liens, et ainsi de la confiance.”

Le camion restaurant est l’initiative des membres de la ferme coopérative, qui ont eu cette idée que cuisiner et vendre la nourriture apporterait de la valeur à la ferme. Au début, ils avaient pensé ouvrir un restaurant. Puis, en réfléchissant davantage, ils ont décidé de créer un camion restaurant. Ils lancèrent une campagne Kickstarter qui leur apporta 14 000 dollars pour les aider à acheter et aménager le camion. Celui-ci est maintenant destiné à devenir populaire aux rassemblements tels que les marchés et les foires. Le camion a déjà visité le marché de Yarmouth et le festival d’art de Lewiston, et on peut également le louer pour des occasion spéciales, pour des services de traiteur, par exemple. Les réservations peuvent être prises en contactant [email protected]

New Roots, la première ferme coopérative d’immigrants dans le Maine, tient un stand, ouvert à des horaires fixes, qui vend des produits à l’endroit où le camion restaurant se trouvera, quand il ne sera pas en route- 966 Sabattus Road à Lewiston. La vente de ces produits- courges, carottes, haricots, poivrons, choux, et aubergines- que les clients pourront acheter au stand pour amener chez eux après s’être régalés au camion restaurant, apportera un complément de revenu au camion restaurant.

Les fermes coopératives somaliennes d’origine Bantou sont le résultat des efforts du Programme d’Agriculture Communautaire de l’Association de la Communauté Somalienne d’origine Bantou du Maine. Les Bantous ont une riche histoire d’agriculture et représentent des générations d’expérience qu’ils apportent à leur travail dans le Maine. Avant que la guerre civile ne dévaste leur pays, et ne les force à quitter leurs terres, les Bantous, une minorité ethnique persécutée, vivaient des récoltes de leurs fermes. Malgré les conditions très différentes dans le Maine, ils ont prouvé qu’ils pouvaient utiliser leurs compétences de fermiers ici.

Ceux qui étaient présents à l’inauguration du camion restaurant se sont réjouis de pouvoir goûter la nourriture fraiche et délicieuse servie par Isuken. Jonah Fertig-Burd, Spécialiste du Développement Coopératif avec l’Institut de Développement- qui a pour mission “d’aider les fermiers, les pêcheurs et les clients à développer des commerces de restauration” a rejoint les autres invités qui ont parlé à la foule qui s’était rassemblée pendant la célébration. “Je suis si heureux de voir de la cuisine somalienne partagée par les gens aux festivals et aux marchés. On peut connecter les cultures grâce à la nourriture!” Une des copropriétaires était d’accord avec lui. “Je suis si enthousiaste!”, dit elle dans un anglais parfait.

La page Facebook d’Isuken: Isukencoop; l’adresse email: [email protected];
le site web: www.isukencoop.com