Alliés ou rivaux? Le chef d’état de l’Ouganda, Président Museveni, et le chef d’état du Rwanda, Président Kagame, se connaissent depuis les années 1980, et on peut dire qu’ils s’aiment et se détestent à la fois. Ils ont combattu ensemble pour mettre fin au génocide au Rwanda, et ils se sont affrontés en République Démocratique du Congo dans les années 1990. Récemment, les relations entre les deux présidents se sont crispées, chaque pays accusant l’autre de tensions diplomatiques. Nos sources s’inquiètent qu’une crise entre les deux pays soit sur le point d’éclater. Ils nous alertent sur le fait qu’une telle crise entre le Rwanda et l’Ouganda pourrait provoquer un sérieux désastre social, économique et humanitaire dans la région des Grands Lacs d’Afrique, où les deux pays se vantent d’avoir des économies croissantes, et où chacun joue un rôle contribuant à stabiliser la situation.
Le Ministre des Affaires Etrangères du Rwanda, Dr. Sezibera, accuse l’Ouganda d’attaquer des centaines de citoyens rwandais et de les chasser de leur pays. Il a par conséquent demandé aux civils rwandais de ne pas voyager en Ouganda. Les Rwandais ont désormais peur d’aller en Ouganda, ou même de seulement traverser le pays en chemin pour le Kenya ou pour d’autres pays voisins de la région. Les gens doivent donc maintenant prendre l’avion afin d’éviter l’Ouganda, ou alors passer par la Tanzanie, ce qui rallonge le voyage. A la fin du mois de février, le Rwanda a fermé sa frontière avec l’Ouganda sans prévenir, soi-disant pour faire des travaux de construction sur un poste frontalier, et des camions ougandais se sont trouvés bloqués. Les routes ne seront pas ouvertes avant le mois de mai. Nos sources dans le Maine qui ont de la famille et des amis en Ouganda et au Rwanda espèrent et prient pour une fin des tensions, même s’il n’y a pas de rencontres prévues prochainement entre les deux présidents.