Lorsque l’on crée ou que l’on dirige une petite entreprise, le type et la limite de l’assurance commerciale que l’on souscrit sont très importants. Le type d’assurance nécessaire varie beaucoup, selon le secteur d’activité et le type d’entreprise. Il existe quelques types d’assurance commerciale.

L’assurance responsabilité civile générale aide à protéger les entreprises contre les réclamations pour dommages corporels ou matériels. Par exemple, si un client glisse dans un magasin, cette couverture peut aider à payer son traitement médical. De nombreux propriétaires de petites entreprises souscrivent également une assurance responsabilité civile générale qui comprend une assurance responsabilité civile produits. Cela les aide à se protéger contre les réclamations pour dommages corporels ou matériels causés par leurs produits.

L’assurance responsabilité professionnelle couvre les réclamations liées à des erreurs dans les services professionnels fournis par une entreprise. Cette couverture est également connue sous le nom d’assurance erreurs et omissions ou d’assurance responsabilité civile professionnelle. Ainsi, par exemple, si un cabinet comptable commet une erreur dans les états financiers d’un client, l’assurance responsabilité professionnelle peut aider à couvrir les frais juridiques.

La couverture du revenu d’entreprise, également appelée assurance contre les pertes d’exploitation, peut aider à récupérer le revenu perdu si une entreprise doit fermer ses portes en raison d’un incident couvert. Ainsi, par exemple, si un incendie endommage un restaurant et que le propriétaire doit fermer temporairement, cette couverture peut aider à payer la perte de revenu pendant cette période.
L’assurance des biens commerciaux aide à couvrir les coûts des dommages causés aux biens de l’entreprise, y compris le mobilier, les outils et l’équipement. Par exemple, si une tempête endommage le toit, cette couverture peut aider à payer les réparations.



L’assurance contre les accidents du travail fournit des prestations aux employés s’ils sont blessés ou malades dans le cadre de leur travail. Dans la plupart des États, cette couverture est une obligation légale. Ainsi, par exemple, si un employé développe un canal carpien après des années de dactylographie, cette couverture peut contribuer à payer ses factures médicales.

L’assurance automobile commerciale aide à couvrir les coûts des accidents de voiture dont sont victimes les employés lorsqu’ils conduisent pour le travail. Par exemple, si un employé fait une embardée alors qu’il se rend au travail dans un véhicule de l’entreprise et heurte une boîte aux lettres, cette couverture peut aider à payer les dommages.

L’assurance responsabilité civile pour les pratiques en matière d’emploi, également connue sous le nom d’assurance responsabilité civile des employeurs, est un type de couverture qui aide à protéger le propriétaire d’une entreprise contre les plaintes pour discrimination, licenciement abusif et autres. Ainsi, si un employé intente une action en justice contre une entreprise pour harcèlement, cette couverture peut aider à payer les frais juridiques.

La police du propriétaire de l’entreprise est l’une des formules les plus populaires. Elle combine la responsabilité civile générale, l’assurance des biens et la couverture du revenu d’entreprise.

Obtenir la bonne couverture d’assurance commerciale est similaire à obtenir la bonne assurance pour une maison. Les deux sont largement considérés comme l’un des investissements les plus importants que l’on puisse faire.


Jeffrey Lee has over a decade of experience in the insurance industry, and is currently the Sales Director of the Amy Alward Agency, the largest Allstate agency in Maine.